Le Département Electronique et Télécommunications

Présentation

Le besoin en Electronique et Télécommunications devient de plus en plus vital pour, pratiquement, tous les mécanismes qui régissent les différentes dynamiques sociales. De ce fait, l’ensemble des services et techniques qu’offre ces branches doivent faire l’objet d’attention particulière, d’investissement scientifique et de perfectionnement technologique ; puisque leurs impacts dans les équilibres socio-économiques s’affirment de plus en plus déterminants. Il devient, dès lors, incontournable d’investir ces domaines par la connaissance, la recherche scientifique, les applications technologiques… ; ce qui justifie, à notre sens, la formation du cadre humain qui est, de tout temps, la composante fondamentale et essentielle de tous les processus de développement. C’est dans ce cadre que s’inscrit les formations assurées par le département d’Electronique et Télécommunications, Faculté des Sciences et de la Technologie, de l’Université 8 mai 1945 Guelma.

Le département assure les formations suivantes :

-           Licence LMD :

-            Filière Electronique/ Option : Electronique 

-            Filière Télécommunications/ Option : Télécommunications

-            Filière Télécommunications à recrutement national

-            Masters :

-            Filière Télécommunications/ option : Systèmes de Télécommunications,

-            Filière Télécommunications/ option : Réseaux et Communications Mobiles,

-            Filière Electronique/ Option : Systèmes Electronique,

-            Filière Electronique/ Option : Contrôle Avancé

-            Filière Génie Electrique/ Option : Signal et Image en Biomédicale

-            Doctorat 3ème cycle LMD :

-            Télécommunications.

-             Signaux et images biométriques  

-             Doctorat Système Classique

   

Historique

L’actuel département tire ses origines du département Electronique de la première structure du centre universitaire de Guelma; lequel se trouvait alors à son ouverture (1990). Depuis, et en se conformant incessamment aux nouvelles données et exigences, l’évolution naturelle et progressive du centre universitaire, par sa croissance et son déploiement fonctionnels et structurels, n’a cessé d’impliquer des restructurations et des reconfigurations autant de l’institution que de ses organes.

Il a commencé par la formation de cycle court « DEUA » et a ensuite entamé la formation de la première promotion d’ingénieur en 1991. Une restructuration a vu naitre le département du Génie Electrique le 02 Septembre 2006 par la fusion des départements d’électrotechnique et d’électronique.

Le département d’Electronique et Télécommunications est né en Juin 2010 « Arrêté ministérielle N°. 200 du 24 Juin 2010 », suite à une reconfiguration du département de Génie Electrique en deux départements: le département d’électrotechnique et d’automatique et  le département d'électronique et de télécommunications.

Objectifs

L’électronique est une discipline dynamique et transversale irriguant un large éventail de spécialités. En effet, l'évolution technologique de l'industrie fait qu'aujourd'hui l'électronicien a élargi son champ de connaissances et de compétences. Il n'est pas seulement responsable de la production, il est aussi un concepteur de matériels, un automaticien et un traiteur de signaux et de l’information en générale.

Dans cette optique, le département d’électronique et Télécommunications de l'université de Guelma a formé et continue à former des diplômés ayant des connaissances étendues dans les domaines  Electronique et Télécommunications: Contrôle électronique, Systèmes électroniques et systèmes de Télécommunications. 

 Secteurs d’emploi

Les formations assurées par le département s'inscrivent dans les secteurs électroniques et télécommunications et des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC).

Pour le domaine de Télécommunications, les acteurs  cibles vont des équipementiers installés en Algérie (Alcatel, Nokia, Cisco, etc.) jusqu'aux opérateurs de Télécommunications (Algérie TELECOM, Mobilis, Nedjma, etc.), en passant par les nombreux opérateurs économiques et institutions officielles déployant une infrastructure et une plate-forme de Télécommunications tels que SONATRACH, SONELGAZ,… ainsi que les services du ministère de la poste et des technologies de l’information et de la communication, du ministère de l’intérieur et du ministère de la défense nationale.

Pour le domaine de l’électronique,  la ville de Guelma est située à un carrefour stratégique dans une région fort demandeuse de cadres techniques dans tous les domaines technologiques en général, (les Centrales électriques d’Annaba et de Skikda. Les Chaînes d'automatisation industrielles, Instrumentation, maintenance des systèmes électroniques Asmidal, et Sidirurgie (Annaba); industries mécaniques (Constantine) ; L’agroalimentaire (unité de production du sucre de Guelma, de la tomate à Guelma, Skikda, Annaba et El Tarf) ; …

Infrastructures

  06 salles de cours; 06 Laboratoires pédagogiques et 2 centre de calculs

            Liste des laboratoires pédagogiques

 

 Laboratoire Localisation Technicien

 Laboratoire de Télécommunications

Laboratoire de mesure électrique

Laboratoire d'électronique générale et logique

Laboratoire d’automatisme et de robotique

Centre de traitement numérique

Laboratoire de Circuits Imprimés

Laboratoire d’asservissement et de la régulation

Potentiel humain

Total effectif des enseignants    32

Professeur  04

Maître de conférences classe A   05

Maître de conférences classe B   10

Maître assistant classe  A   10

Maître assistant classe B   03

Effectif Personnel Technique  02

Effectif Personnel Administratif  02

Effectif Personnel Stagiaire    01